Qu'est ce que le versement du salaire à la demande ?

Par
Yann Le Floc'h

Lecture 5 min.

Blog
>
Articles
>
Qu'est ce que le versement du salaire à la demande ?


Avec cette crise sans précédent pour la plupart d’entre nous, le monde va changer et les entreprises vont devoir donner de la flexibilité à leurs salariés


Avec « l’ubérisation » des métiers, le succès du statut de micro-entrepreneur et le boom du travail en freelance, le paiement du salaire en fin de mois deviendrait-il obsolète ?

Du fait de la multiplication des modes de rémunération à la mission ou à la tâche, c’est la société dans son ensemble qui commence à intégrer une nouvelle norme. « Nouvelle » ? Ou pas d’ailleurs, car elle ressemble étrangement au paiement à la journée de nos aïeux ! Dans tous les cas, pour de plus en plus de français, la gestion du budget a changé. On passe d’un système où le salaire est versé en une fois, à un nouveau modèle où le versement du salaire arrive dès la tâche exécutée. Au lieu de disposer d’une réserve d’argent à lisser tout au long du mois, on a notamment la possibilité, en cas de besoin, de faire face aux imprévus financiers.

Face à ce glissement dans les mentalités, dont la souplesse fait écho aux évolutions professionnelles et sociétales, des compagnies anglo-saxonnes ont déjà expérimenté avec succès le versement du salaire à la demande. De quoi réconcilier, dans les entreprises « traditionnelles », sécurité de l’emploi et flexibilité financière ! Et dans le contexte de crise du Covid-19 qui est actuellement le nôtre, on tient peut-être un élément de réponse aux inquiétudes financières qui secouent les français.

Le versement du salaire à la demande, qu’est-ce que c’est ?

Le versement du salaire à la demande permet au salarié d’être payé non plus en une fois, en fin de mois, mais en fonction des jours déjà travaillés. C’est-à-dire que s’il a déjà travaillé 10 jours, alors il peut, s’il le souhaite, toucher une partie (généralement 50%) de la somme correspondant à ces 10 jours travaillés.

Grâce à une application (comme Stairwage !), il peut suivre en temps réel son montant disponible dès la fin de la journée. Des entreprises comme Walmart, Novotel, Ubisoft, MacDonald’s, KFC, etc., ont déjà adopté ce nouvel usage dans le monde. Alors pourquoi ce service, qui arrive désormais en France, s’est-il imposé outre-Atlantique ?

Voici 3 bénéfices, à la fois pour les employeurs et pour les employés, qui expliquent le succès de ce nouveau système.

Une politique de rémunération innovante et différenciante

Le salaire à la demande, c’est tout d’abord un atout pour attirer, fidéliser et engager les meilleurs employés. Pour les entreprises qui l’ont implémenté, c’est un formidable outil d’engagement qui a donné un coup de boost à leur politique RH. Déjà, parce qu’il séduit les candidats avec 30% de postulants en plus ! Pour se démarquer sur le marché du recrutement, où l’on s’arrache les meilleurs potentiels, le bien-être financier est un argument qui fait mouche.  C’est également un impact non négligeable sur la rétention des employés, avec 50%  de turn-over en moins et sur la motivation qui augmente de 69%  avec l’instauration du salaire  à la demande.

Avec un tel effet positif sur les indicateurs RH clés, le versement du salaire à la demande devient un atout de compétitivité et de performance pour les entreprises. Dans le contexte de récession d’ores et déjà annoncée pour cette année 2020, qui va obliger les sociétés à être au maximum de leur productivité, il peut contribuer fortement à impliquer et motiver les équipes.

Une sérénité financière pour les employés

Si le versement du salaire à la demande séduit autant les salariés, c’est qu’il leur évite un stress financier potentiellement généré par une remise de la paie en une fois.

En effet, comment faire face à une facture inattendue en cours de mois ? Frais médicaux, appareil électro-ménager en panne, voyage scolaire des enfants… Les dépenses imprévues ponctuent la vie des salariés. Une grande partie des foyers gèrent les dépenses au jour le jour. Ils n’ont pas à leur disposition la trésorerie nécessaire pour gérer un pépin financier. C’est-à-dire qu’ils doivent emprunter, avec des taux d’intérêts généralement élevés ou bien prendre en charge le paiement des agios et des frais bancaires. Et alourdir d’autant plus la facture…

En puisant à la demande dans son salaire, en fonction du travail déjà accompli dans le mois, on parvient donc à mieux anticiper tout dérapage dans le budget. Et les bénéfices d’un tel modèle de paiement prennent d’autant plus leur sens lorsque l’on considère l’actualité !

Avec le confinement instauré subitement la semaine dernière, beaucoup de français se sont rués vers les supermarchés pour stocker des denrées en quantité. Mais beaucoup d’entre eux se sont également livrés à l’occasion à des achats exceptionnels, suivant les besoins :

Pour une famille, absorber un tel coût en plein milieu de mois peut entraîner des difficultés financières. Comment faire face en l’absence de trésorerie ou d’épargne ? Pas étonnant, dès lors, que les salariés qui bénéficient de la politique de rémunération à la demande la considèrent comme un facteur de bien-être financier ! 57% d’entre eux l’identifient directement comme un vecteur de diminution du stress.

Un formidable vecteur d’efficacité au travail

Parce que l’autre effet vertueux du versement du salaire à la demande, c’est qu’il fait exploser la performance des salariés ! En effet, par exemple, les bénéficiaires de ce système multiplient par 3 leur productivité. Le stress financier des salariés diminuent très significativement avec ce nouveau système mis à leur disposition et leur donne un véritable bien-être financier, qui leur permet de rester concentrés sur leur travail.

Le salaire à la demande permet ainsi aux salariés de leur donner la possibilité de plus s’impliquer dans leurs actions au sein de l’entreprise. Ce qui explique que leur productivité augmente naturellement ! C’est également plus responsabilisant pour les employés qui gagnent un contrôle sur un élément sur lequel ils n’en avaient jusque-là aucun : leur salaire.

Alors certes, le salaire à la demande, est un nouvel usage, une nouvelle gestion de notre budget mensuel à laquelle nous ne sommes pas encore habitués. Mais pour une partie des travailleurs indépendants, dont le volume ne cesse d’augmenter, c’est déjà une réalité. C’est une nouvelle mentalité qui se diffuse graduellement dans la société. Et qui remet sérieusement en question un système de paiement du salaire en une fois, qui manque de souplesse.

Pour les entreprises, c’est un véritable atout de compétitivité et d’engagement des talents. Pour les salariés, c’est un facteur d’implication, de motivation et de responsabilisation. Autant de raisons pour faire de la paye à la demande un élément clé de votre politique de rémunération

claps

Vous aimez cet article ?

Partagez-le !

Autres articles à découvrir